Patrice Faubert

Les esclaves

Ainsi donc, chaque français moyen
Fait travailler, même sans faire rien
Cinquante cinq esclaves des pays pauvres
Pour son confort quotidien
C'est une dépense énergétique mesurée
C'est un cercle vicieux blindé
Les petits enfants
Aux petites mains
Nous les aimons tant
Ces petits vauriens
Il faut bien jouer au football
Se faire peur rollerball
Encore des petits salaires
Même par rapport à ceux de la taule
Et parfois, juste de l'air
Pour pouvoir faire
Des esclaves pauvres
Aux esclaves riches
Et vous le décroissant
Et vous la décroissante
Vingt esclaves, vous avez
Seulement, c'est bien assez
Toutes les aliénations sont liées
Toutes les soumissions sont aliénées

 
Patrice Faubert (2012) pouète, peuète, puète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

 

Todos los derechos pertenecen a su autor. Ha sido publicado en e-Stories.org a solicitud de Patrice Faubert.
Publicado en e-Stories.org el 29.05.2015.

 

Comentarios de nuestros lectores (0)


Tu comentario

¡A nuestros autores y a e-Stories.org les gustaría saber tu opinión! ¡Pero por favor, te pedimos que comentes el relato corto o poema sin insultar personalmente a nuestros autores!

Por favor elige

Post anterior Post siguiente

¿Este novel/poem viola la ley o el reglamento de publicación de e-Stories.org?
¡Por favor, infórmanos!

Author: Changes could be made in our members-area!

Mas de"Vida" (Poemas)

Otras obras de Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Cartographie du morcellement unifié - Patrice Faubert (Política & Sociedad)
Die Stadt an drei Flüssen - Paul Rudolf Uhl (Vida)
Growth - Inge Offermann (General)