Linda Lucia Ngatchou

Ma hautaine, sors, va, reviens et prends conscience.




Sors de moi, va faire un tour dans un centre hospitalier où tu rencontreras des patients souffrants de maladies et douleurs incurables...par exemple des cancers, de cirrhoses, alzheimer, schizophrénie, fibromyalgie et bien d'autres... et ceci sans distinction d'âge, de sexe ni de race.
Pendant que tu y es, fais un tour vers la morgue, tu verras des corps couchés inertes, immobiles sans distinction d'âge, de sexe, ni de race.
Reviens et dis-moi ce que t'as ressenti,
Ton regard de la vie n'a-t-il pas changé?
Ma hautaine, sors, va, reviens et prends conscience!

Sors de moi, va faire un tour dans un cimetière, tu verras que làbas existent des tombes sans distinction d'âge, de sexe, ni de race, sur les écriteaux des tombes sont parfois notés des scripts ci après : *repose en paix*, *Nous t'aimons*, ou encore *tu nous manques*... de mots qui ne laissent pas sans émoi.
Parfois des statuettes d'ange, ou des bougies allumées ou éteientes.
Reviens et dis-moi ce que t'as ressenti, 
Ton regard de la vie n'a-t-il pas changé?
Ma hautaine, sors, va, reviens et prends conscience!

Sors de moi, va faire un tour dans un centre de détention(Prison) où les personnes sans distinction d'âge, de sexe, ni de race sont privées de leur liberté, et quelques fois y sévissent les innocents, regarde toutes ces souffrances que ces personnes endurent...
Reviens et dis-moi ce que t'as ressenti,
Ton regard de la vie n'a-t-il pas changé?
Ma hautaine, sors, va, reviens et prends conscience!

Sors de moi, va faire un tour à l'extrêmité de la terre, tu verras que des personnes sans distinction d'âge, de sexe, ni de race meurent à cause de naufrage d'un bâteau en mer, à cause d'un clash d'avion, à cause des accidents de circulation routière ou ferroviaires...
Reviens et dis-moi ce que t'as ressenti,
Ton regard de la vie n'a-t-il pas changé?
Ma hautaine, sors, va, reviens et prends conscience!

Ma hautaine, sors de moi, va, 
Reviens 
Et dis-moi ce que  t'as ressenti ou ressens lorsqu' au fil des temps la vie t'arrache un proche, 
Lorsque tu perds une personne qui t es chère, une personne qui faisait partie de ton existentiel,
Lorsque tu vois mourrir des personnes au tour de toi,
Sans distinction d'âge, de sexe, ni de race
Sachant que chacun est une entité unique,
Ce départ, ce manque, ce vide, cette brèche pourra t-elle se colmater? 
[...] c'est ensemble qu'on forme l'univers!
Tout ce voyage te fait-il comprendre  que tu n'es qu'un commun des mortels? 
Ton regard de la vie n'a-t-il pas changé?
Ma hautaine, sors, va, reviens et prends conscience!




Envoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.
 

Todos los derechos pertenecen a su autor. Ha sido publicado en e-Stories.org a solicitud de Linda Lucia Ngatchou.
Publicado en e-Stories.org el 15.03.2019.

 

Comentarios de nuestros lectores (0)


Tu comentario

¡A nuestros autores y a e-Stories.org les gustaría saber tu opinión! ¡Pero por favor, te pedimos que comentes el relato corto o poema sin insultar personalmente a nuestros autores!

Por favor elige

Post anterior Post siguiente

¿Este novel/poem viola la ley o el reglamento de publicación de e-Stories.org?
¡Por favor, infórmanos!

Author: Changes could be made in our members-area!

Mas de"Vida" (Poemas)

Otras obras de Linda Lucia Ngatchou

Did you like it?
Please have a look at:

A fleur de peau - Linda Lucia Ngatchou (General)
Le isole della pace (Übersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (Vida)
Apocalypse now - Heino Suess (Dolor)