Patrice Faubert

Rien, au-dessus de soi

" Il n'est, pour moi, rien, au-dessus de moi "

Max Stirner ( 1806 - 1856 )

Si chaque individu
Le savait, se l'accaparait
L'irremplaçabilité de chaque individu
L'unicité de chaque individu
Il ne pourrait plus y avoir
Aucun gouvernement
Il ne pourrait plus y avoir
Aucun tyran
Il ne pourrait plus y avoir
Aucune autorité, aucune propriété privée
Plus aucune pensée séparée
Il ne pourrait plus y avoir
Aucune dominante, aucun dominant
Aucune cheffesse, leader, aucun commandant
Et comme, sous le capital, c'est la sélection par le pire
C'est de toute hiérarchie, le pire
Et plus c'est haut, plus c'est pire
Plus crétin, plus con, plus méchant
Et de A à Z, se généralisant
Donc, rien, pour moi, au-dessus de moi
Seul crédo, nouvelle loi
Seule vraie façon
De s'admirer
Seule vraie façon
De se respecter
Seule vraie façon, surtout, de s'humaniser
Ne plus produire inutilement
Grève des ventres, ne plus enfanter inutilement
Ne plus créer inutilement !
Sinon
Chaque individu
Voulant dominer un autre individu
Chaque syndicat
Voulant dominer un autre syndicat
Chaque organisation
Voulant dominer une autre organisation
Chaque parti
Voulant dominer un autre parti
Chaque association
Voulant dominer une autre association
Bref, de la corporation
Voulant dominer toute autre corporation
STOP
Sinon, vraie extinction
STOP
Sinon, fausse rébellion
Planète Terre
Tant de belles choses
Auraient pu s'y faire
Au tout anarchiste libertaire
Au tout anarchiste révolutionnaire
20,95 pour cent d'oxygène
Merci les Diatomées qui nous ... AMEN
Mais la machine
Transforme le genre humain
Le genre humain transforme la machine
Surveillance des systèmes
Des systèmes de la surveillance
Déjà, l'art des logiciels
Les logiciels de l'art !
Et l'on se dit, considérant l'évolution technologique
Qu'il faudrait supprimer les scientifiques
Certes, des progrès épidémiologiques, mais aussi la bombe atomique
Digitalisation des services publics
Au tout du totalitarisme numérique
CMU-C et ACS vont fusionner
Aides pour les mutuelles, ne pas payer
Façon bureaucratique, de beaucoup, en éjecter !
Alors qu'en France
Quarante pour cent des personnes âgées
Quarante six pour cent des non-diplômés
Ne vont jamais sur internet
Et si la machine rendait bête ?
Seul, finalement, le vivant est de l'art
Tout ce qui l'imite est bâtard
Musique, peinture, écriture, cinéma
Le vivant est inégalable, voilà
Théorisation de l'interprétation
L'interprétation de la théorisation
Finalement, le capital est international
Comme en football, Chine, vingt pour cent du capital
Lyon, Auxerre, comptoirs chinois
Et tout est comme cela, ma foi
Et après, pour savoir qui est qui ?
Et après, pour savoir qui est quoi ?
Qui fait quoi ?
Plus de secours, plus de sortie !

Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "




 
 

Todos los derechos pertenecen a su autor. Ha sido publicado en e-Stories.org a solicitud de Patrice Faubert.
Publicado en e-Stories.org el 08.10.2019.

 

Comentarios de nuestros lectores (0)


Tu comentario

¡A nuestros autores y a e-Stories.org les gustaría saber tu opinión! ¡Pero por favor, te pedimos que comentes el relato corto o poema sin insultar personalmente a nuestros autores!

Por favor elige

Post anterior Post siguiente

¿Este novel/poem viola la ley o el reglamento de publicación de e-Stories.org?
¡Por favor, infórmanos!

Author: Changes could be made in our members-area!

Mas de"Política & Sociedad" (Poemas)

Otras obras de Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique du capitalisme - Patrice Faubert (Política & Sociedad)
Birds of Paradise - Inge Offermann (General)