Antonio Justel Rodriguez

Automne dans la forêt


... Après le vol sublime de leur sang,
Les sons forêts sont blessés;
Sera-ce la rumeur de la vie qui s'enfuit
ou le souffle avec lequel il jaillit dans les feuilles
La lumière qui reste ...?
Est-ce que c'est l'année aussi ...? Y avait-il tellement ...?
... tu vois, je suis étonné et fait peur à la beauté parce que je ne la connais pas,
Comment, sinon, cette étrange façon de lancer l'œuvre du temps
Et cette lueur qui s'ouvre sous le paradis?
... Mais, malgré le voile de l'étonnement,
L'air ne sent pas la tendresse peut-être peut-être, la foi, le renouvellement et ne pas être seul?
... et il n'y aura pas de Dieu ou de joie extraordinaire, parce que je vis,
Et pour les atriums profonds de mon âme, la forêt chante et chante?
***
Antonio Justel Rodríguez
https://www.oriondanthoseas.com
***

Todos los derechos pertenecen a su autor. Ha sido publicado en e-Stories.org a solicitud de Antonio Justel Rodriguez.
Publicado en e-Stories.org el 16.09.2023.

 
 

Comentarios de nuestros lectores (0)


Tu comentario

¡A nuestros autores y a e-Stories.org les gustaría saber tu opinión! ¡Pero por favor, te pedimos que comentes el relato corto o poema sin insultar personalmente a nuestros autores!

Por favor elige

Post anterior Post siguiente

Más de esta categoría "General" (Poemas en francés)

Otras obras de Antonio Justel Rodriguez

¿Le ha gustado este artículo? Entonces eche un vistazo a los siguientes:

Ritual de la rosa - Antonio Justel Rodriguez (Penas de Amor)
Flying home - Inge Offermann (General)
A very unusual way.....🌠 - Ursula Rischanek (Amor & Romance)